À propos

L’auteur

Mes tops et flops cinéma 2012

Pardon ! Désolé ! Je sais que ça fait un moment que je n’ai pas posté ici bas. La faute à un site de jeux vidéo qui m’a pris énormément de temps pour sa période de lancement. Mais rassurez-vous chers internautes, je suis de retour, et ça va chier des bulles.

Je commence donc par vous souhaiter mes merveilles vœux pour 2013. Une année qui commence par un film de Quentin Tarantino sera surement épique ! J’espère en tout cas, vivre un paquet de choses encore plus cools qu’en 2012, et y’a du level !

Le but de cet article n’est pas seulement de vous dire de jolis choses, une musique des Proclaimers en fond. Non, car, comme vous l’avez lu en titre, ça va causer tops et flops ciné de 2012. Des films, j’en ai vu un paquet cette année, et même des trucs que je ne pensais jamais allé voir. Merci Deauville.

Bref, j’arrête de tergiverser. Voici donc, pour moi, les meilleurs films et les plus grosses déceptions (pas forcément les plus mauvaises péloches) de 2012. I’m Back In Black baby !

Top Ciné 2012

5/ Skyfall

Après la daube Quantum of Solace, l’agent 007 se devait de rebondir. Et quel rebond ! Une vraie résurrection pour James Bond ! « This is the end » susurre langoureusement Adèle lors du générique. Une fin pour un nouveau départ, un nouveau Bond, une nouvelle saga. Son nom est Bond. James Bond. Joli rebond.

4/ Des Hommes sans loi

Moi qui attendait plus Gangster Squad côté « film de gangsters des années 30″, je peux dire que j’ai eu tord de bouder le dernier film de John Hillcoat. Le réalisateur de La Route et The Proposition (je me suis enfin procuré le DVD, attendez-vous à une critique bientôt), nous livre LE film qui ne peut que plaire à un dingue de Prohibition, Tommy Gun et autres Mafia. Le casting de rêve jusque dans les seconds rôles, les paysages magnifiques et l’ambiance générale font de cette histoire vraie romancée une petite pépite.

3/ Rock Forever

Comment ? Une comédie musicale ? Par le réalisateur d’Hairspray ? Oui cher internaute. Rock Forever est LE film qui m’a donné la pêche en cette année 2012. Une troupe d’acteurs totalement dingues et sous acides scandant les tubes de Def Leppard, Foreigner, Journey, Poison, REO Speedwagon et Twisted Sister, que demander de plus ? C’est peut-être ultra kitch, ultra con et ultra too much, mais ça te fout une patate d’enfer. À mater en Blu-Ray avec le Home Cinema au max. Vos voisins vous remercieront. Ou pas.

2/ The Dark Knight Rises

Je n’avais que moyennement aimé The Dark Knight. C’est dit. Mais le fan de Batman qui est en moi ne peut que crier au chef d’œuvre devant le dernier opus de la trilogie de Chris Nolan. Réalisateur parfois décrié, je l’aime depuis son Memento. Inception ayant fini d’assoir le monsieur au Panthéon des plus grands. Merci Chris, t’as presque réussis à faire le meilleur film de super-héros de 2012.

1/ Avengers

Et oui, si ce classement ne vous plait pas car trop cinéphile, cassez-vous d’ici et aller rechercher votre âme d’enfant. Vous l’avez surement perdu en route. Avengers est pour moi ce que je veux voir au cinéma aujourd’hui. Du divertissement fun sans être totalement con. Le rêve de tous les enfants, voir Iron Man, Thor, Cap, Hulk et cie combattre les vilains ensemble. Whedon l’a fait, et brillamment.

Mention spéciale :

Cinq places, c’est trop peu. Cette année, le septième nous a également offert le film d’action 80′s ultime avec Expendables 2, le film « que tu sais pas pourquoi, mais tu pleures » avec Les Bêtes du Sud Sauvage et deux films français pas dégueux voir carrément bon : Cloclo et Les Kaïra.

Flop ciné 2012

Je rappelle qu’il s’agit des films m’ayant déçu, et pas forcément des plus mauvais.

5/ Les Pirates, Bons à rien, mauvais en tout

Les studio Aardman. Wallace et Gromit. Chicken Run. Des artistes, des vrais. Le dernier bastion d’une animation vieillotte et mais si chère à mon cœur. Et PAF, voilà les Pirates. Pas forcément mauvais, le film se veut trop puérile pour me plaire. Il manque ce petit quelque chose qui aurait pu faire briller le tout. Dommage, vu le temps que ça prend pour faire un film de cette manière.

4/ Looper

Sacrilège dirons certains. N’empêche que Looper ne m’a pas plu. La faute à un milieu de film totalement chiantissime et une intrigue moins dingue que ce à quoi je m’attendais. Pourtant, l’univers SF créé par Rian Johnson pouvait donner quelque chose d’énorme. Et je ne parle même pas des acteurs principaux : Jo Gordon-Levitt au top et Bruce « je fais du steack haché à la suflateuse » Willis. Damned. Peut-être en attendais-je trop ?

3/ Bachelorette

Vu à Deauville devant une salle dépitée. Voici la comédie pas drôle de 2012. Pas assez fun ni trash pour choquer, pas assez intelligent et subtile pour amuser. Dommage. Reste une Lizzy Caplan que je voudrais chevaucher farouchement, là, tout de suite, maintenant.

2/ The Amazing Spider-Man

Fan de la trilogie de Sam Raimi. Je ne peux qu’hurler : « MAIS QU’ONT ILS FAIT À SPIDEY !!?? » Marc Webb n’est clairement pas un réalisateur de film d’action tant son Spider-Man est mou du genoux. Pire, en transformant les aventures de l’Homme Araignée en rom-com pour ado, le réalisateur du pourtant merveilleux 500 jours ensemble parvient à tomber plus bas qu’un épisode de Smallville ! Sam, tu nous manques.

1/ Sherlock Holmes 2

Vous vous souvenez de Sherlock Holmes Jeux d’Ombres ? Toujours avec Guy Ritchie derrière la caméra et Downey Jr/Law devant, cette suite a eu le malheur de sortir après la diffusion de la série Sherlock de Moffat et Gatiss. Dur. Là où le premier opus nous offrait un Holmes d’un nouveau genre tout en restant quelque peu fidèle au mythe, ce second épisode nous montre un détective débile, travesti et profondément énervant. Loupé !

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire