À propos

L’auteur

[Critique Reporter] Lazy Company : Allons-y !

Une série humoristique, sur le thème de la deuxième guerre mondiale, le tout dans un format de 26mn. Le pari était risqué. D’abord sur l’idée de la deuxième guerre mondiale. Après tout, l’imagerie de Band Of Brothers est encore là et une série trop carton pâte aurait été ridicule. Et puis l’humour est un art difficile. Les dernières réussites françaises étaient d’abord des formats courts. Et si le tout ne repose pas sur des grands noms hyper connus, difficile d’y croire.

Et pourtant voici donc Lazy Company bientôt sur OCS Max

Le pitch est simple :
Juin 1944. Le débarquement. L’aéroportée Américaine parachute ses meilleurs hommes au cœur de la France occupée. Les meilleurs ? Pas seulement… Quatre soldats égarés forment une unité improvisée, unis par une totale incompétence pour la guerre et bien décidés à « se planquer en attendant que ça passe ».
Quatre abrutis qui, sans vraiment le faire exprès, vont changer le cours de l’histoire… Ils sont la Lazy Company.

Malgré tout ces à priori, j’ai regardé la première saison grâce à OCS. Et dès le début j’ai été embarqué. La série est à la hauteur de ses ambitions. Par les moyens qui sont mis en œuvre d’abord. La réalisation est travaillée, les décors et effets sont bluffants. On croit à la guerre dans laquelle sont embarqués nos personnages. Et justement ces personnages sont le coeur de la série. Débiles à souhaits mais complètement convaincus par ce qu’ils font. Et c’est le secret de la série, une comédie qui se «prend au sérieux».

Alexandre Astier (oui car on y pense de manière positive) parlait de comédie sérieuse et c’est exactement ça. Le travail d’écriture n’est pas négligé et tous les codes de la série sont intégrés. Cliffhanger,  twist, fil rouge, tous ces éléments donne au spectateur une vrai envie d’y revenir. Reste à accroché à l’humour, plutôt potache et efficace, mais c’est toujours une question de goût personnel.
A tout cela se rajoute une dimension épique grâce au visuel et à la musique et nous voilà prêt à suivre cette bande de nazes dans une Normandie en flamme.

Je termine ma revue par une mention pour le très bon casting, que ce soit les 4 premiers rôles (avec un Alban Lenoir complètement con que c’est un plaisir) et tous les seconds rôles complètement délirants.

Les Revenants portés par Canal+ prouvent que la fiction française peut être d’une grande qualité dans le drame et le sérieux. Lazy Company nous prouve que dans l’humour aussi la fiction française peut être une réussite.

Lazy Company est produite par Six Pieds Sur Terre et Empreinte Digitale, créée par Samuel Bodin et Alexandre Philip , avec Alban Lenoir, Alexandre Philip, Benoît Moret et Antoine Lesimple.

Lazy Company sera diffusée à partir du 18 janvier 2013 sur OCS Max.

Tags:

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire