À propos

L’auteur

[Critique] The Cape : We can be heroes !

Franchement, je n’attendais pas grand-chose de The Cape, la nouvelle série de NBC mettant un ex-flic qui revient sous la forme d’un super héros masqué pour combattre le crime. Les deux premiers épisodes ont été diffusés cette semaine aux USA, et bien sûr, béni soit le web, je les ai vus.

Le premier truc qui frappe avec The Cape, c’est son style. La série se démarque d’un Heroes (mystères, soap) ou de No Ordinary Family (très familiale) et s’oriente plus vers de l’action pure. The Cape assume totalement son statut de divertissement.

Plus respectueuse de l’univers des comics books et de ses codes (un épisode se découpe en chapitre par exemple). La série met en scène un héros honnête et courageux, un sidekick féminin (Summer Glau, b… belle !) plus intellectuel et un vilain vraiment vilain (James Frain excellent, déjà vu dans True Blood). Quant à David Lyons, il ne s’en sort pas trop mal dans son rôle de justicier masqué.

Après la vision des deux premiers épisodes, j’ai tout de même un peu peur de voir un schéma un épisode/ un méchant. C’est aussi l’un des principaux défauts, les personnages secondaires (la troupe de cirque et les sbires du méchant) sont assez peu développés, mais cela pourra très bien se faire avec les futurs épisodes.

Plusieurs fils rouges sont déjà mis en place, la vengeance du héros bien sûr, la vie parallèle de sa famille et une intrigue autour d’une guilde d’assassins. Tout cela peut donner de très bonnes choses ! The Cape est donc une jolie surprise, un divertissement sympa et sans prétention, qui plaira surement beaucoup aux fans de super héros.

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire