À propos

L’auteur

[Test DVD] Prince of Persia

Après moult jeux vidéo, le Prince de Perse continue ses cabrioles sur les grands écrans et dorénavant les petits écrans avec le DVD. Votre serviteur a testé la bête. C’est parti pour la critique du film et des du bonus du DVD.

Le film :
On connait Jerry Bruckheimer pour ses qualités de producteur ciné avec de gros blockbusters (Pirates des Caraïbes) et télé (Les Experts). Quand il avait décidé de s’attaquer à l’adaptation du jeu vidéo Prince of Persia, j’avais toute confiance en lui.
Malheureusement, la sauce ne prend pas. Mais ce n’est ni la faute de ce cher Jerry qui a mis encore une fois le paquet niveau décor et spectacle, ni du réalisateur Mike Newel (Harry Potter et la coupe de feu). Ce n’est pas non plus la faute des comédiens, Jake Gyllenhaal est un très bon choix pour incarner le prince, la belle Gemma Arterton est en passe de remplacer Keira Knightley dans mon cœur et c’est toujours un bonheur de voir ces vieilles canailles de Ben Kingsley et Alfred Molina dans un film.
Non, la faute est à attribuer au scénario, que j’ai trouvé parfois mou (malgré la variété des scènes d’action). Je m’attendais au même second degré et à la même fantaisie que dans la trilogie des Pirates des Caraïbes. Il manque un petit quelque chose à Prince Of Persia pour être un très bon film.
Un sans faute côté technique, on s’éclate bien, on voyage, mais sans plus. Je suis peut-être trop vieux… Aurais-je perdu mon âme d’enfant ?
Les bonus :
Ou plutôt le bonus. C’est le gros défaut du DVD, un seul making of d’un quart d’heure à se mettre sous la dent.
On apprend beaucoup de choses sur les décors du film, les costumes et accessoires. On n’évite malheureusement pas les informations touristiques (« Le Maroc c’est trop beau ») ou la météo (« Il n’avait pas plu comme ça depuis 1871 ! »).
La partie la plus intéressante se déroule dans les studios en Angleterre où on en apprend plus sur le tournage en lui-même, les cascades de Gyllenhaal et le fameux Parkour du prince expliqué par l’incontournable David Belle.
Tout cela reste mince. Je conseille aux fans des bonus d’acheter plutôt le Blu-Ray qui contient 66 mini-reportages ainsi que deux scènes coupées.
Prince Of Persia est disponible en DVD et Blu-Ray dans toutes les bonnes crémeries.

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire