À propos

L’auteur

[Critique Reporter] Le Hobbit Un voyage inattendu : Un critique inattendu…

C’est autour d’un demi de pression que j’ai retrouvé Gilles Stella pour évoquer l’un des films les plus attendu de cette fin d’année. Reporter d’un jour pour le blog, Gilles en grand amateur des histoires de la Terre du Milieu et cinéphile était le candidat idéal pour cet évènement.

Laurent : Ton impression générale ?

Gilles : Une réussite. Le film est très bon dans son ensemble. On ressent toutefois un rythme particulier dû certainement à la trilogie qui s’annonce. Comme La Communauté de L’Anneau, la présentation des personnages et des enjeux prend du temps.

Laurent : Il n’y a pourtant pas autant de fond dans le livre « Bilbo Le Hobbit » ?

Gilles : Peter Jackson et ses scénaristes (même Guillermo Del Toro est crédité) ont pioché dans toute l’œuvre de Tolkien. Du Silmarion aux annexes du Seigneur des Anneaux. Ce qui explique la réapparition de personnages comme Galadriel, Elrond et d’autres… Et du coup cela créait une grande cohérence avec la trilogie SDA. Cohérence renforcée car Ian Holmes et Elijah Wood ouvrent le film.

Laurent : Peter Jackson a profité du Hobbit pour continuer à explorer la mythologie de Tolkienne ?

Gilles : Tout à fait ! Il a injecté les thèmes adultes du SDA dans Bilbo qui était un livre plus enfantin. Le côté rigolo est assuré par la bande de nains, qui apporte un touche comique.

Laurent : Alors ce casting ? Martin Freeman est-il un bon choix.

Gilles : Carrément. Son côté britannique va très bien à Bilbo. Et sans trop dévoiler, les scènes avec Gollum sont particulièrement efficaces. Peter Jackson est aussi à l’aise dans les dialogues intimes que dans les batailles épiques. Réaliser un film, c’est aussi diriger des acteurs.

Laurent : Et les effets spéciaux ?

Gilles : Les effets spéciaux sont excellents. La qualité des effets du Seigneur des Anneaux mais avec les dix années de progrès techniques. L’ouverture est d’ailleurs bluffante. Vraiment rien à redire.

Laurent : Et la 3D ?

Gilles : Je ne l’ai vu qu’en 24 images par secondes mais c’était déjà très bien intégré. On ressent que le tournage a été pensé en 3D et n’est pas une bête conversion après coup.

Laurent : Donc finalement, il faut y aller ?

Gilles : Clairement. Le film m’a beaucoup plu et même si le rythme en gênera certains, l’ensemble est vraiment excellent et donne très très envie de voir la suite.

Laurent : Bon c’est encore l’Happy Hour, on se reprend une bière ?

Gilles : Bonne idée.

Un grand merci à Gilles pour avoir été reporter d’un jour. Pour ma part je suis déjà sur une autre mission pour le patron. Parfois je me sens comme Bilbo, et c’est Yohann qui joue Gandalf, frappant à ma porte à l’improviste pour m’embarquer dans des aventures formidables !

Laurent

Tags: , ,

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire