À propos

L’auteur

La télé d’Apple : Pourquoi je ne vais (surement) pas l’acheter.

Au mois de mai dernier, un grand journaliste écrivait un article concernant l’arrivée très probable d’une télé Apple. Le collègue – oui j’aime dire que c’est un collègue, même si j’ai pas de carte presse – a clairement raison : Apple serait con de ne pas se lancer sur le marché de la télé. Ils ont tout ce qu’il faut : le blé, les serveurs pour la VOD et le fanboyisme de millions de personnes, moi le premier.

Malgré tout, si jamais une télé pommée sortait aujourd’hui ou dans quelques mois, je ne l’achèterais pas. La question : Pourquoi ?

Une Apple TV dans un écran.

La firme de Cupertino a déjà investi le salon avec un produit : l’Apple TV, ce boitier noir qu’on branche à sa téloche et qui essaie tant bien que mal de rivaliser avec nos box ou nos consoles. Ce qui m’inquiète, c’est qu’à l’instar de l’iPad qui n’est ni plus ni moins qu’un gros iPod Touch, la télé d’Apple ne sera qu’une Apple TV dans un écran.

Partant de ce constat, on peut facilement lister les principaux défauts – ou plutôt manques – de ce futur appareil.

  • Tes divx, tu les gardes : Apple oblige, on pourra se brosser pour lire nos DVD-Rip en avi ou mkv. « C’est pas cool de pirater, achète plutôt nos films au format propriétaire sans version originale sous-titrée. »
  • Le streaming, c’est la vie : Et puis pourquoi tu voudrais stocker des films dans ta télé ? C’est débile ! Vive le streaming sur le store !
  • Les Apps, tu les zappes : Ça serait tellement cool d’avoir des jeux contrôlables à l’iPhone/iPad, des applications pour surfer sur le net ou checker ses mails ou ses tweets, depuis sa télé ! Sauf que c’est pas prévu, désolé !
  • Bon, maintenant faut raquer : Même si l’Apple TV ne coûte que 120€, le fait qu’elle soit incrémentée dans un écran, pardon, dans un Cinéma Display, augmentera méchamment son prix.

La seule qualité du produit serait alors sa fonction AirPlay, et son design, forcément huge and amazing.

Mais alors, tu regardes pas la télé ?

Je regarde la télé. Films, séries, podcasts, une télé Apple serait vraiment l’outil de rêve pour un consommateur de contenus audio-visuels tel que moi. Mais il faut bien se faire une raison : à moins d’une grosse surprise de la part d’Apple, sa téloche ne sera qu’un joli écran bridé au niveau fonctionnalités.

Et pour les fanboys qui hurlent au troll, sachez que je suis surement beaucoup plus fanboy que vous. C’est donc en toute objectivité que je rédige cet article. Na !

L’Histoire indique clairement qu’Apple bride volontairement ses produits pour réguler leur consommation. Ça ne leur serait d’aucun avantage de sortir un super produit tout de suite, pour la simple et bonne raison que personne n’achèterait le suivant ! J’en veux pour preuve l’iPhone, qui n’a obtenu la 3G qu’à la seconde génération, un appareil photo et une caméra digne de ce nom seulement avec la version actuelle. Idem pour l’iPad et ses deux caméras, absentes du premier modèle.

Pour moi, la télé d’Apple pourrait être facilement remplacée par un Mac connecté à un écran. On perdrait forcément en simplicité, mais gagnerait surement en fonctionnalités et en liberté.

Pas le même marché, pas les mêmes évolutions.

J’ai tout de même un espoir concernant cette télé. Cet appareil est loin de ressembler à un iPhone ou un iPad, même si ça reste un écran qui nous permet de consommer du contenu.

Apple doit voir sa télé, non pas comme un « device », mais un « hub ». Ainsi, elle livrerait à ses clients un appareil complet et sans limitation. Pour ses prochaines générations de produits, il lui suffirait d’agir comme un fabricant de télé ordinaire : un plus grand écran, plus fin, une meilleure résolution, un meilleur son, etc…

L’ennui, c’est qu’Apple ne fait jamais rien comme tout le monde.

Si c’est le cas, ça sera sans moi.

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire...

Laisser un commentaire